IVICA SURJAK plays singles.

En plus d'être le capitaine emblématique et l'idole incontestée du NK Hajduk Split durant les 70's, Ivica Surjak a aussi exercé ses talents d'artiste multicarte ailleurs qu'au stade de Poljud. Notamment dans un studio d'enregistrement, puisque l'épagneul slave s'est essayé à la chanson avec un 45 tours electro-disco 80's aux nappes synthétiques à la Giorgio Moroder bien dans l'esprit de l'époque. Deux titres qui valent le détour et quelques cacahuètes tels que " Julija ", une love-song dédiée à son amour de jeunesse sans doute, et un morceau énigmatique pour nous, pauvres Frenchies, intitulé " Ni Ljubav nije kao Što je bila " qu'on pourrait interpréter en gros de la façon suivante: si Ljuboja cherche le chaos ça va chier grave... (vraiment très grossière la traduction !). Bref, plus que les mots, place plutôt à la musique et aux pistes de dance-floor avec Ivica " crazy " Surjak !!! (Bon mon coco, t'arrêtes ton char à la Guy Lux, c'est pas non plus Gnarls Barkley, alors tintin steuplé...). Purée quand on écoute les deux ensemble, ça fait un sacré mix !!!



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire