HONGRIE. La bonne patée hongroise !

La Hongrie qualifiée pour l'Espagne. Ils vont pas là-bas pour rigoler !
De gauche à droite: Toth, Rab, Sallai, Müller, Töröcsik, Fazekas, Pölöskei, Martos, Balint, Mészaros, Nyilasi.

Les premiers matches du Groupe 3 offrent de belles surprises. Pour le match d'ouverture, la Belgique bat l'Argentine par la plus petite des marges. La Hongrie, elle aussi, veut laisser une trace dans ce mondial. Pas de raison. Et frappe fort d'entrée. 10-1 contre la modeste sélection du Salvador qui, pour l'anecdote, ne s'est déplacée en Espagne avec seulement 20 joueurs au lieu des 22 traditionnels (pas assez de maillots !!!). 10 patates dans les filets. Un but toutes les 9 minutes. La Hongrie, grâce à ce score sans appel, bat le record du nombre de buts marqués au cours d'un match comptant pour une phase finale de coupe du monde. Le précédent appartenait conjointement à la Yougoslavie qui avait torché le Zaïre (9-0) en 1974, et à cette même Hongrie qui, en 1954 en Suisse, avait torpillé la Corée du Nord sur un score identique. En 1982, la Hongrie a décidé de marquer un grand coup. Elle l'a fait dix fois ce jour-là. Seulement fallait que ça tombe sur ces pauvres Salvadoriens qui du coup passent un peu pour des clochards du mondial espagnol. Autre histoire. Fazekas et Nyilasi écopent d'un carton jaune, coupables de s'être désaltérer par plus de 30° à l'ombre. Au contrôle, l'arbitre était grammé...


LE MATCH.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire