AUTRICHE-FRA. Le match de la honte.

L'unique action du match.

Pour éliminer l'Algérie, véritable trouble-fête du groupe deux et excellente surprise du mondial espagnol, Allemands et Autrichiens emploient les gros moyens. A la vue de tous. Spectateurs et téléspectateurs assistent ce jour-là incrédules à une non-partie de football. En gros, pour se qualifier l'Allemagne a besoin d'une victoire. L'Autriche, elle, peut perdre (elle a déjà deux succès à son compteur) mais par un écart minime. Parce que l'Algérie vient de battre le Chili (3-2). Alors un bon vieux 1-0 en faveur de la Mannschaft fera bien l'affaire. Marché conclu entre cousins germains. Horst Hrubesch ouvre le score dès la dixième minute. Et puis plus rien par la suite. Des gars qui marchent, papotent entre eux, retiennent leurs frappes, quand ils tirent (Paul Breitner, le revenant, exclu quatre ans plus tôt en Argentine, excelle dans ce domaine). Voilà le triste spectacle auquel on assiste. Le public devient hostile et hurle sa colère aux cris de " fuera, fuera " ou encore " Alge-ria, Alge-ria ". Après le 6-0 douteux quatre ans auparavant de l'Argentine sur le Pérou, ce match du 25 juin 1982 à Gijon, provoque la colère et la consternation. L'Equipe titre " 22 cartons rouge ", France Foot colle les notes les plus basses aux joueurs. La sélection algérienne est donc éliminée à la différence de buts. Cruel. Les Allemands sont vraiment des salauds dans ce mondial. En plus, ils ne font rien pour qu'on les aime. L'Algérie proteste officiellement le sort de cette rencontre auprès de la FIFA - elle attend toujours des nouvelles - tandis que l'entraîneur Mahiedine Khalef, digne comme un chef de tribu, lance son petit missile en affirmant " ... que c'est un grand honneur de voir deux grandes équipes se mettre d'accord pour nous éliminer ". Fair-play dans le défaite.

Les supporters Algériens ont trouvé le magot du pacte des Germains. Il était planqué sous les sièges des spectateurs. Pas bien finaud tout ça...

- LE MATCH -
AUTRICHE-FRA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire