GERD MÜLLER. Le buteur de Mexico 70.

Gerd Müller a encore planté...

Dix buts. C'est le score de Gerd Müller à Mexico. Der Bomber termine évidemment en tête du classement des buteurs. Gros mollets a frappé fort. Et pas toujours du pointu d'ailleurs. En fait, y en a aussi du genou, du en tombant par-terre, de la cuisse... Enfin bref, toute la panoplie du célèbre buteur allemand y passe. Un véritable renard des surfaces. C'est simple, il en colle un dans les mauvais jours. Les autres, c'est deux ou trois par match. Le plus décisif étant peut-être celui qu'il inscrit à Bonetti - le gardien de Chelsea remplace Gordon Banks blessé - face à l'Angleterre pour un remake de la finale de 1966 qui reste en travers de la gorge de nos cousins germains. Par ordre chronologique, ça donne : Maroc (1), Bulgarie (3), Pérou (3), Angleterre (1), Italie (2).

Gerd Müller perce le coffre de Bonetti... ça le fait pas du tout.

Là, il déclare la guerre à la Bulgarie.

LE MATCH.
ALLEMAGNE-BULGARIE.


A lui tout seul, il a failli faire tomber les Italiens. Mais c'est quand même lui qui est par terre.

LE MATCH.
ALLEMAGNE-PEROU.



Non content de leur avoir coller un hat-trick, Gerd Müller pique aussi le maillot des Péruviens.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire