FOOT ROCK AND ROUFLAQUETTES. Jean-Pierre Posca.

JEAN-PIERRE POSCA.
Une tête à braquer des banques avec des putains de fléchettes. Moustache de Viking, cheveux gras cachant des rouflaquettes disgracieuses, le JPP des 70's frime sévère en maillot jaune Peugeot et 104 tunée. Logique pour un joueur de Sochaux d'être équipé par l'employeur. Jipi Posca (ça fait plus motherfucker) passe un temps fou, l'entraînement terminé, à l'usine qui jouxte le vieux stade Bonal pour chercher des pièces mécaniques et trafiquer la brèle avec une petite idée derrière la tête: faire tomber la Franc-Comtoise bien roulée qui sent le cul dans les baloches locaux. Une sorte de Hells Angel du Doubs sur quatre roues qui, même s'il ne kiffe que pour la bonne vieille Peuge, roule Japonais en matière de musique du diable. Groupe préféré improbable: THE DATSUNS... qui sont pourtant Néo-Zélandais. Saloperie de décentralisation.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire