PUB. Coca Cola. Luis Arconada.


Visiblement ce qui emmerdait Arconada, c'était les plongeons à ras de terre. Sinon, le reste ça allait plutôt pas mal à l'entraînement. D'ailleurs il méritait bien son petit rafraîchissement après tant de dépense d'énergie. Enfoiré de Platini quand même...

Madre de dios, Arconada a trop picolé.

3 commentaires:

  1. Ridicule ton commentaire...
    Aupa Euskaleria

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton intervention spectaculaire !

    RépondreSupprimer
  3. La critique est aisée mais l'art est difficle Aupa Euskaleria !!

    RépondreSupprimer