MAILLOT DE LEGENDE. Ajax Amsterdam.

Au début des 70's, Ajax passe au rouge, comme cette large bande verticale qui orne son maillot blanc, et grille la politesse aux ténors européens. Real Madrid, Benfica, Inter, Milan A.C prennent subitement un petit coup de vieux à côté de cette équipe de débraillés chevelus qui imposent son mode de vie et le respect, sous les ordres du sorcier Rinus Michels. La meilleure défense, c'est l'attaque. Un adage vieux comme le monde que Johan Cruyff et ses partenaires mettent en pratique sur le terrain, prenant à contre-pied catenaccio et tout autre système de jeu. C'est la révolution du foot batave deux ans après la révolte sociale de 68 en France. Même dégaine que les étudiants en colère et même esprit de liberté chez les Hollandais. Ajax bouscule l'ordre établi, sème la zone et récolte les bénéfices de sa campagne au slogan minimaliste: « Football total ». Une vague dévastatrice sur l'Europe et un règne de trois ans sur la coupe des clubs champions (1971, 72 et 73). Et toute une génération de joueurs encore portés aujourd'hui par le peuple « oranje »: Neeskens, Rep, Keizer, Haan, Mühren et tous les autres. Ajax lave plus blanc et fait le ménage. Un grand coup de pompe dans le train des institutions paternalistes. Sous les pavés, l'herbe (la beuh ?) du stade de Meer.

L'élégance selon Cruyff.

3 commentaires:

  1. A la vue de ce maillot tant chèri , l'émotion m'étreint toujours aussi fort : presque 40 ans déja...

    GRAND AJAX POUR TOUJOURS DANS MON COEUR

    CARCO

    RépondreSupprimer
  2. la première équipe qui m'ait fait rêver.........

    RépondreSupprimer
  3. Ajax contre Benfica, années 1971 ou 1972, en noir et blanc (bien sur...), premières émotions footballistiques à la TV. Je m'en souviens encore.

    RépondreSupprimer