FOOT ROCK AND ROUFLAQUETTES. Ralf Edström.


RALF EDSTRÖM.
A l'image des Pays-Bas, la Suède affiche un look rebelle lors du WM '74. Mais à l'inverse des Flying Dutchmen portés vers un football total et la révolution romantique flower-power, les Scandinaves montrent les dents, à la manière d'un gang de motards californien. La version trashy du romantisme, avec ses codes, ses mœurs et ses rouflaquettes. Ralf Edström, sur la vignette, plante le décor. Le futur monégasque est encore jeune et fougueux à l'époque. Il a 22 ans, et kiffe les bons riffs metal des groupes locaux, qu'il imite devant sa glace. Yeah, les bras qui moulinent et la tête qui dodeline de bas en haut ! En tête de sa play-list, il y a bien sûr THE HELLACOPTERS et son rock-heavy-punk 70's. Le groupe de Stockholm, une référence au pays, est un spécialiste des attentats sonores. Mais contrairement au combo scandinave, Ralf ne sème pas la terreur en Allemagne. Le public local adore la sélection nordique, d'apparence feu fréquentable, mais tellement bonne à l'intérieur. Les rockeurs ont du cœur en quelque sorte.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire